Finances en bref

Qatar national bank, principal actionnaire d’Ecobank
Qatar national bank (QNB) a annoncé, le 4 septembre, une prise de participation de 12,5 % dans le capital du groupe bancaire panafricain Ecobank Transnational Incorporated.
L’opération a été réalisée à travers l’achat d’actions ordinaires et la conversion d’actions privilégiées convertibles, selon un communiqué publié par QNB. Le montant de cette transaction, grâce à laquelle le groupe qatari est devenu l’un des principaux actionnaires d’Ecobank, aux côtés du gestionnaire sud-africain des fonds de pension, Public investment corporation (Pic), et de la Société financière internationale (Sfi/Ifc), n’a pas été divulgué.
Le groupe QNB avait annoncé en février dernier qu’il ambitionne de devenir la plus grande banque en Afrique et au Moyen-Orient d’ici à 2017 grâce au lancement d’un programme d’expansion ambitieux dans cette région. QNB avait racheté au printemps 2013 la filiale égyptienne de groupe français Société Générale pour 2 milliards de dollars.
Présent dans 36 pays africains, Ecobank a annoncé récemment avoir réalisé un Pnb de 1,073 milliard de dollars durant le premier semestre 2014, en hausse de 14 % par rapport à la même période de 2013.

Forte concurrence de BeIN Sports avec Canal+
D’après L’Equipe, beIN Sports aurait acquis les droits des matchs de la Coupe d’Europe de rugby. La chaîne d’origine qatarienne diffuserait au cours des quatre prochaines saisons les rencontres de l’European Rugby Champions Cup’ et de l’European Rugby Challenge Cup’.
La nouvelle a été officialisée le 3 septembre.
La concurrence de beIN Sports est décidément féroce pour Canal +, qui a déjà perdu les droits de diffusion du tournoi de tennis de Wimbledon et de la plupart des matchs de Ligue des Champions, la compétition reine des clubs de football européens. Les amateurs de ballon rond peuvent cependant se consoler avec la Premier League et l’Equipe du Dimanche, qui restent dans le giron de la chaîne cryptée.


Lexique de la bourse

 

Effet cliquet
Système qui permet à un actif financier de figer sa rentabilité à la baisse. L’actif ne pourra plus baisser, mais profitera de toute nouvelle hausse.

Effet de ciseau
Terme financier désignant les évolutions différentes des produits et des charges au sein d’une entreprise. On parle d’effet ciseau lorsque les charges augmentent et les produits diminuent.

Effet de levier
Démultiplication des taux de rentabilité et de risques permises par les opérations sur les options, les contrats futurs ou les actions du SRD. Lorsque vous réalisez des achats avec une couverture, vous multipliez vos chances de gains et de pertes. Plus la couverture est faible, plus l’effet de levier est important. Au maximum, il atteint 5. Cela signifie que si l’action gagne 10 %, vous réalisez une plus-value de 50 % par rapport aux fonds réellement investis. Mais bien sûr, ça fonctionne aussi dans l’autre sens.

Commentaires
Numéro d'édition: 74

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.