De Bonnes Sources

• Les pays de l’Uemoa ont émis pour 3,37 milliards $ de titres sur le marché régional
Selon des indicateurs de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) le 22 août 2014, le total des émissions de titres publics effectuées par les 8 pays membres a atteint 1.679 milliards de FCFA (3,37 milliards $).
La dernière opération en date, celle du Niger, a été souscrite à 190,6%. Sur les 30 milliards de FCFA offerts, le pays a récolté 57,19 milliards de FCFA de souscription, au taux de 6,25%. Dans l’ensemble, la demande des titres publics des pays membres de l’Uemoa a été forte, même si on peut noter que les deux derniers emprunts de la Côte d’Ivoire des 15 juillet et 7 août 2014 ont été quelque peu boudés par les investisseurs.
Les taux d’emprunt servis les plus bas ont été effectués au Burkina Faso avec des taux allant de 3,8% à 4%.
Les taux les plus élevés ont été servis en Côte d’Ivoire, allant de 5,1% à 6,55%.
• Amadou Balaké repose désormais au cimetière de Gounghin
La nouvelle de la mort de l’artiste musicien, Amadou Balaké, est tombée le 27 août dernier. Mais ce n’est que le 31 août qu’il a été inhumé au cimetière de Gounghin. Ses fans et autres collègues ont tenu à lui offrir une grande soirée d’hommage au Cenasa avant de l’accompagner à sa dernière demeure. Amadou Balaké, qui évoquait son envie d’arrêter la musique cette année, a été vaincu par la maladie. C’est le 1er août passé qu’il a donné sa dernière prestation, c’était à l’ambassade de Côte d’Ivoire à Ouagadougou.

• Eugène Kounker affecté au Bénin
Suite à son affectation à Cotonou au Bénin, en tant que représentant national de France volontaires, Eugène Kounker a organisé un cocktail d’au revoir à sa résidence en mi-août dernier. Le dernier Album de l’artiste, Kundé d’or 2012, baptisé «Tsunami» évoque un bouleversement musical africain inspiré des terroirs burkinabé et arrangé de façon pop et jazzy pour une musique mondiale. Rencontre entre kundé et guitares, cuivres, percussions, chœurs, chants profonds. On y retrouve son rythme de prédilections le dagbeat mais aussi l’afro-beat, le warba, wiré, liwaga, l’afro-blues, l’afro-jazzs etc. L’Economiste du Faso espère que sa profession n’éloignera pas M. Kounker de la scène et de ses fans.

• Orabank, la bonne affaire
8.000 nouveaux clients en deux mois de campagne menée par le groupe au Togo. A la clé, 13.596 personnes ont participé à cette campagne de bancarisation qui a permis au Groupe d’engranger 20 milliards de FCFA de dépôts. «Pour inciter les clients à ouvrir un compte ou à déposer plus d’argent, la banque proposait la gratuité des frais de gestion et des rémunérations pouvant aller jusqu’à 4,5%»n rapporte le portail gouvernemental Togolais.

• RMO, nouvelle grille lancée ce matin
La radio municipale de Ouagadougou lance officiellement sa nouvelle grille des programmes. C’est le 3e relookage qu’entreprend la radio depuis son ouverture en 2007. Les responsables entendent s’adapter ainsi aux attentes des Ouagavillois. La nouvelle grille est composée d’une trentaine d’émissions, avec une part non négligeable faite aux émissions interactives

• Hama Hamadou refugié à Ouaga
Le président de l’Assemblée nationale du Niger est dans nos murs. Il a trouvé refuge au Faso suite à ses démêlées avec la justice de son pays. Les autorités judiciaires de Niamey envisageaient de l’entendre dans le cadre de l’affaire de trafic international de bébés. Son épouse est incarcérée dans le cadre de cette procédure. Ses partisans y voient un règlement de compte politique depuis qu’il est en rupture de ban avec le président république. La question est de savoir comment Ouaga réaigirait à une demande d’extradition du désormais ancien président de l’assemblée nationale.

Commentaires
Numéro d'édition: 73

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.