Christian Adovelande, président de la Boad (DR)

Boad: Les mandats du président  et du vice-président renouvelés pour 6 ans

Christian Adovelande, président de la Boad  (DR)

Christian Adovelande, président de la Boad (DR)

Réuni à Dakar en fin juin 2014, le Conseil des ministres de l’Uemoa a renouvelé le mandat du président de la Boad, Christian Adovelande, pour une durée de 6 ans Quant au vice-président, Bassary Touré, il a été reconduit dans ses fonctions pour 5 ans.

Né le 29 octobre 1950 à Porto-Novo (Bénin), Christian Adovelande a intégré la Boad en avril 1978. Après avoir servi l’institution à différents niveaux de responsabilité, il occupe de 1995 à 1999, le poste de Secrétaire général délégué du Fonds de garantie des investissements privés en Afrique de l’Ouest, «Gari S.A». De 2000 à 2002, il exerce les fonctions de président-directeur général de Cauris Management S.A., première structure de gestion de fonds de capital-investissement à vocation sous-régionale d’Afrique de l’Ouest francophone, et de directeur général de Cauris Investissement S.A., société de capital-risque. En 2002, Christian Adovelande est nommé président de la Banque d’investissement et de développement de la Cedeao (Bidc) qu’il dirige pendant 9 ans, avant de prendre la direction de la Boad le 14 février 2011.
Pour sa part, Bassary Touré, né le 1er février 1950 à Thiès (Sénégal), a occupé de hautes fonctions dans l’administration, avant d’exercer celle de ministre de l’Economie et des finances du Mali en 1991-1992, puis en 2002-2004. Il a également été, de 1998 à 2002, administrateur de la Banque mondiale pour plusieurs pays africains, puis représentant-résident de la Banque africaine de développement au Gabon, d’avril 2007 à mai 2009. Il devient vice-président de la Boad en juin 2009.
Créée le 14 novembre 1973, la Banque Ouest-africaine de développement (Boad) est l’institution commune de financement du développement des huit états de l’Union. Elle a pour missions de promouvoir le développement équilibré de ses états membres et de favoriser l’intégration économique en Afrique de l’Ouest, en finançant des projets publics et privés dans divers secteurs: développement rural, infrastructures, industrie, télécommunications, énergie, transports, hôtellerie, etc…
L’actionnariat de l’institution est composé de deux catégories de membres : la première est constituée des états membres de l’Uemoa et de la Bceao. La seconde catégorie est formée par l’Allemagne, la Belgique, la Chine, la France, l’Inde, le Maroc, la Banque africaine de développement, et la Banque européenne d’investissement, agissant pour le compte de l’Union européenne. Le capital de l’institution s’élève actuellement à 1.155 milliards de F CFA.
Au 30 juin 2014, le cumul des engagements de la Boad au profit des Etats et des entreprises privées de l’espace Uemoa s’élève à 3.124,9 milliards de F CFA pour 715 opérations.

Commentaires
Numéro d'édition: 71

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.