Société-Culture

Corruption : Les dossiers brûlants de Luc Ibriga

Luc Marius Ibriga a pris officiellement fonction à la tête de l’Autorité supérieure de contrôle de l’Etat. La tâche ne sera pas aisée pour lui, tant les gros dossiers sont légion. Sous l’ère Compaoré, l’institution dont il est à la tête actuellement ne faisait pas peur aux candidats au détournement de déniers publics. Le public attend la suite qui sera ...

Lire la suite »

Transition politique : Les organisations paysannes se positionnent

Le nouveau Premier ministre, Issac Yacouba Zida, à peine entré en fonction, connaît les préoccupations du monde rural. Des consultations qu’il a eues avec les corps socio-professionnels durant la brève période de la pré-transition, les paysans n’ont pas été oubliés. En rappel, le 12 novembre, leurs représentants étaient allés encourager M. Zida, mais surtout lui rappeler l’importance du poids économique ...

Lire la suite »

Rendez-Vous Culturel

◆ Exposition : «La Dernière carte» de Warren Saré Photographies 24 oct. au 22 nov. – Ouagadougou- Institut français Témoin de son temps, Warren Saré, dans un long travail de reconstitution, axe sa recherche photographique sur l’histoire de son pays. Cet autodidacte, sensible au destin des hommes, porte un regard émouvant sur les Anciens combattants. Pour les portraits présentés, Warren ...

Lire la suite »

Ebola à nos frontières : Le Burkina doit revoir son plan de riposte

Depuis sa résurgence en début d’année, l’épidémie à fièvre hémorragique Ebola a entraîné un cortège de malheurs. Selon les chiffres de l’Organisation mondiale de la santé (Oms), sur 14.098 personnes contaminées, 5.160 ont trouvé la mort. Face à ce fléau, les pays de la sous-région dont le Burkina doivent prendre des mesures vigoureuses pour protéger les populations. C’est du moins ...

Lire la suite »

Rendez-Vous Culturel

Cinema ◆ Africadoc, le Sommeil d’or 18 nov. à 20h00 – Ouagadougou- Institut français Davy Chou / documentaire / France / 2012 / 1h50 Le cinéma cambodgien, né en 1960, a vu son irrésistible ascension stoppée brutalement en 1975 par l’arrivée au pouvoir des Khmers Rouges. La plupart des films ont disparu, les acteurs ont été tués et les salles ...

Lire la suite »

Manifestation du 30 octobre: La télévision nationale se remet du «jeudi noir»

La Radiodiffusion télévision du Burkina (Rtb), tout comme d’autres édifices publics, a subi la colère des manifestants du 30 octobre dernier. Les différentes entités de la nationale de l’information, à savoir la télévision, la radiodiffusion et la webdiffusion, ont été touchées par les saccages. A la différence de la radio dont les studios sont restés intacts, la composante télévision a ...

Lire la suite »

Assurance émeutes : A la découverte de la clause Fanaf

Nombreux sont les entreprises et les particuliers qui ont subi des dommages lors de l’insurrection populaire du 30 octobre dernier. La crainte de tous est de savoir comment minimiser ces pertes. Certaines entreprises avaient des contrats d’assurance avec des sociétés de la place. Selon l’assurance contractée, elles seront indemnisées ou pas. En effet, suite aux évènements survenus lors de la ...

Lire la suite »

Internet et Sms quasi-bloqués

Dans la nuit du 30 au 31 octobre et toute la journée du 31 octobre dernier, près de 88% du réseau internet burkinabè étaient inaccessibles. Les sites de réseaux sociaux Facebook et Twitter, les Sms ont été littéralement bloqués, empêchant ainsi les internautes et manifestants de communiquer. C’est la première fois qu’une mesure de cette ampleur est prise au Burkina ...

Lire la suite »

Hommage à Amadou Bourou: Seydou Boro et Alain Hema ressuscitent «Sarzan»

En marge des Récréâtrales, les «fidèles lieutenants» de Amadou Bourou, l’illustre disparu, metteur en scène de «Sarzan» ont tenu à lui rendre hommage. En effet, 20 ans après sa mise en scène, le temps n’a pas eu raison des comédiens de cette pièce. En effet, Seydou Boro, beaucoup plus connu sous la casquette de danseur-chorégraphe, et Alain Hema, comédien-metteur en ...

Lire la suite »

«Nuit blanche à Ouagadougou»: Une pièce prémonitoire ?

Sur une place publique, à la suite d’un grand mouvement social violent, différents personnages se retrouvent et revivent le film des événements, entre fiction et réalité… Certains jouent leur propre rôle, des personnages fictifs s’invitent sur la place. Peu de paroles, en dehors de l’éloquente déclamation du rappeur Smockey, l’un des comédiens de la pièce. Entre la danse, le théâtre ...

Lire la suite »