Focus

Me Bénéwendé Sankara «Le RSP, un danger pour la République»

Le Club de L’Economiste a reçu un Sankariste dans ses locaux le 11 février dernier. Accompagné par son vice-président, Nestor Bassière, Me Bénéwendé Stanislas Sankara, président de l’Union pour la Renaissance /Parti sankariste (Unir/Ps), a répondu sans détour aux questions préoccupantes de l’heure. Sans langue de bois, il donne sa lecture de l’actualité. – L’Economiste du Faso : Ces derniers ...

Lire la suite »

Qualité de l’internet: des projets sont en cours selon l’Onatel

C’est un fait, la qualité du réseau internet est médiocre ces derniers temps. Beaucoup d’utilisateurs s’en plaignent d’ailleurs. Comme pour confirmer ce constat, un rapport dénommé «Ookla Speedtest» a récemment classé le Burkina dernier pays sur 196 en matière de téléchargement. Du côté de l’Onatel, opérateur historique, L’Economiste du Faso est allé chercher des explications et recueillir l’avis de la ...

Lire la suite »

Mouctar Koné, Dg de la Sn Sosuco

– L’Economiste du Faso: Ce n’est pas la première fois que la Sn Sosuco fait face à une mévente. Comment vous êtes-vous tirés d’affaire les fois où cela s’est présenté ? Mouctar Koné (Dg Sosuco) : La première fois qu’il y a eu une situation aussi tendue, c’était juste après la privatisation, le Gouvernement était intervenu pour permettre à la ...

Lire la suite »

Sn Sosuco: Sucre cherche acheteurs

Jusqu’au 15 janvier 2015, la nationale du sucre burkinabè, la Sn Sosuco, ne savait toujours pas à qui vendre le sucre de sa production de la campagne sucrière 2014-2015, lancée le 1er novembre 2014. A cette date, qui correspondait au 67e jour de tournage de son usine, la Sn Sosuco affichait 140.517 tonnes de canne broyée pour 15.442,850 tonnes de ...

Lire la suite »

Budget 2015 : Des nouvelles encourageantes

Le budget de l’Etat gestion 2015 proposé par l’exécutif le 23 décembre 2014 est porté à l’adoption du législatif avant la fin de l’année. Ce budget s’établit en recettes à plus de 1.516 milliards (1.516.501.125.000) de F CFA et en dépenses à un peu plus de 1.804 (1.804.114.335.000). Le déficit prévisionnel de 287 milliards (287.613.210.000) sera entièrement couvert par les ...

Lire la suite »

Paul Nikiéma (Dg des impôts) «Nous allons dépasser légèrement les performances»

Paul Nikièma, interviewé en marge de la conférence annuelle de la direction générale des impôts, donne des précisions sur la situation du fonctionnement des régies de recettes et sur les perspectives pour 2015. L’Economiste du Faso: L’année fiscale s’achève, avec la conjoncture nationale. Quelle est la situation au niveau de la Dgi? Paul Nikiéma: Quand nous avons fait le point ...

Lire la suite »

Rapport Itie : 186 milliards de recette minière en 2012

La production d’or a enregistré une baisse de 8% en 2012 par rapport à 2011. Elle se chiffrait à 28,9 tonnes en 2012, contre 31,8 tonnes en 2011. Cette production provient à 97% de l’exploitation industrielle, contre 3% pour l’exploitation artisanale et semi mécanisée. Les plus gros producteurs d’or ont pour noms: Essakane 10,8 tonnes, contre 5,3 tonnes pour Semafo, ...

Lire la suite »

Mines du Burkina : L’année des grèves

L’année 2014 a été marquée par des grèves dans les sociétés minières au Burkina Faso. A Bissa Gold, Semafo et Inata, les travailleurs ont observé des arrêts de travail pour réclamer de meilleures conditions de travail. L’enjeu, c’est la rémunération. Ces grèves interviennent à un moment où les négociations sur la Convention collective sectorielle des mines connaissent un blocage. La ...

Lire la suite »

Guinée Equatoriale 2015 : La Can de l’Afrique francophone

Les éliminatoires de la Can 2015 ont pris fin avec la 6e journée jouée le 19 novembre dernier. On connaît désormais les 16 qualifiés pour les phases finales qui vont se dérouler en Guinée Equatoriale du 17 janvier au 8 février 2015. Le Burkina sera parmi les 16 meilleurs du continent qui vont tenter de succéder au Nigeria, grand absent ...

Lire la suite »

Budget de l’Etat gestion 2015: Les Finances rassurent

Depuis la dissolution du Gouvernement, c’est aux secrétaires généraux des ministères que revient la charge de la gestion des affaires courantes de l’Etat. Au département de l’Economie et des finances (Mef), le calendrier ne leur appartient plus, selon le secrétaire général Tibila Kaboré, très sollicité par les autorités de la transition et occupé «à expédier les affaires courantes et à ...

Lire la suite »