Dossier

Médicaments et biens de santé : Le nombre des fournisseurs a nettement grandi

L’approvisionnement des officines pharmaceutiques et des établissements de santé en produits médicaux est aujourd’hui assuré par deux circuits. D’un côté, il y a la Centrale d’achat des médicaments essentiels génériques (CAMEG), structure créée par l’Etat depuis 1992. De l’autre, il y a les fournisseurs privés, qui sont à la fois dans une concurrence et une complémentarité avec la CAMEG. Au ...

Lire la suite »

Offre sanitaire : Un médecin pour 20.000 habitants

Sur une population estimée à 17.880.386 habitants en fin 2014, le Burkina Faso présentait à cette date un rayon d’action moyen théorique des infrastructures sanitaires (y compris le privé) de 6,4 km selon les données du ministère de la Santé. L’acquisition de nouvelles infrastructures sanitaires a permis de revoir à la hausse ces estimations puisqu’elles étaient de 9,1km il y ...

Lire la suite »

Ouagadougou: dans l’univers des fous

Au phénomène de mendiants qui envahissent la ville et de petits voleurs, est venu se greffer un autre: celui des malades mentaux errants. Le nombre de déficients mentaux qui sillonnent les artères des différentes localités de Ouagadougou est impressionnant. Leur présence effraie, leur tenue ou nudité dérange, ils font quelque fois peur, d’aucuns rebroussent chemin quand ils les croisent. C’est ...

Lire la suite »

Insurrection populaire : Yalgado a reçu 75 millions de F CFA

Le Centre hospitalier universitaire Yalgado Ouédraogo (CHU-YO) a joué un rôle considérable lors des violentes manifestations des 30 et 31 octobre 2014. Le principal centre de santé de la capitale a dû faire preuve de tact pour juguler le flux des victimes qui y étaient référées. L’ampleur des blessés a nécessité des responsables de l’hôpital la mise en place d’un ...

Lire la suite »

Insurrection des 30 et 31 octobre 2014 : Justice et prise en charge réclamées

A l’approche du 1er anniversaire de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, L’Economiste du Faso a rencontré Pouahoulabou P. K. Victor, président de l’Union des parents des martyrs de l’insurrection populaire, pour évoquer la vie des familles des victimes depuis l’insurrection. – L’Economiste du Faso : Avez-vous un parent parmi les victimes de l’insurrection populaire des 30 et ...

Lire la suite »

Entreprises sinistrées, un an après : L’équation du plan de soutien

Un an après l’insurrection populaire qui a occasionné d’importants dégâts matériels en plus des pertes en vies humaines, la situation des entreprises sinistrées reste en l’état. Selon une étude de la Chambre d’industrie et de commerce, aux lendemains de la crise, c’est au total 106 entreprises sur l’étendue du territoire national qui ont été victimes d’actes de saccages et de ...

Lire la suite »

Afrobaromètre: les Burkinabè entre justice et recherche de la vérité

Avis des Burkinabè sur les autorités de la transition; recherche de la vérité, de la justice sur l’insurrection populaire et la lutte contre l’impunité; immortalisation de la mémoire des victimes de l’insurrection et dédommagement équitable; demande de comptes aux anciens dignitaires du régime Compaoré. Voici les 4 axes de la dernière enquête d’Afrobaromètre au Burkina Faso. En ce qui concerne ...

Lire la suite »

Oumarou Kanazoé : Quel héritage reste-t-il de ses affaires?

Pionnier du secteur des BTP au Burkina, homme d’affaires non scolarisé en dehors de ses études coraniques, parti de rien pour devenir milliardaire, ancien président de la Chambre de commerce et d’industrie, ancien président de la communauté musulmane, Oumarou Kanazoé, né en 1927 à Yako et décédé le 19 octobre 2011, s’est tout simplement imposé au Burkina tout entier. Une ...

Lire la suite »

El Hadj Oumarou Kanazoé : Un acteur-clé du dialogue interreligieux

Le Burkina Faso se souviendra toujours de cet homme qui a marqué tant de domaines, mais aussi et surtout le secteur du dialogue islamo-chrétien : El Hadj Oumaraou Kanazoé. Le 19 octobre prochain coïncidera avec le 4e anniversaire du décès de ce richissime homme d’affaires burkinabè. Une occasion pour magnifier les qualités de celui qui faisait du dialogue interreligieux son ...

Lire la suite »

Camp Naba Koom II: les détails de l’assaut

Dans la soirée du lundi 28 septembre 2015, le déploiement impressionnant des forces armées sur les grandes avenues laissait présager que quelque chose se tramait. Les habitants de la capitale pris de panique se sont terrés chez eux jusqu’au matin. Très tôt dans la matinée du 29 septembre, un communiqué du chef d’état-major général des armées invite «les populations de ...

Lire la suite »