Dossier

Afrobaromètre: les Burkinabè entre justice et recherche de la vérité

Avis des Burkinabè sur les autorités de la transition; recherche de la vérité, de la justice sur l’insurrection populaire et la lutte contre l’impunité; immortalisation de la mémoire des victimes de l’insurrection et dédommagement équitable; demande de comptes aux anciens dignitaires du régime Compaoré. Voici les 4 axes de la dernière enquête d’Afrobaromètre au Burkina Faso. En ce qui concerne ...

Lire la suite »

Oumarou Kanazoé : Quel héritage reste-t-il de ses affaires?

Pionnier du secteur des BTP au Burkina, homme d’affaires non scolarisé en dehors de ses études coraniques, parti de rien pour devenir milliardaire, ancien président de la Chambre de commerce et d’industrie, ancien président de la communauté musulmane, Oumarou Kanazoé, né en 1927 à Yako et décédé le 19 octobre 2011, s’est tout simplement imposé au Burkina tout entier. Une ...

Lire la suite »

El Hadj Oumarou Kanazoé : Un acteur-clé du dialogue interreligieux

Le Burkina Faso se souviendra toujours de cet homme qui a marqué tant de domaines, mais aussi et surtout le secteur du dialogue islamo-chrétien : El Hadj Oumaraou Kanazoé. Le 19 octobre prochain coïncidera avec le 4e anniversaire du décès de ce richissime homme d’affaires burkinabè. Une occasion pour magnifier les qualités de celui qui faisait du dialogue interreligieux son ...

Lire la suite »

Camp Naba Koom II: les détails de l’assaut

Dans la soirée du lundi 28 septembre 2015, le déploiement impressionnant des forces armées sur les grandes avenues laissait présager que quelque chose se tramait. Les habitants de la capitale pris de panique se sont terrés chez eux jusqu’au matin. Très tôt dans la matinée du 29 septembre, un communiqué du chef d’état-major général des armées invite «les populations de ...

Lire la suite »

Forces armées nationales : organisation

Après les mutineries de 2011, d’importants changements ont été entrepris en vue de calmer la troupe. Ainsi, les principaux chefs militaires sont démis de leurs fonctions et remplacés par des hommes «acceptés» de la troupe. En outre, certains régiments sont supprimés, d’autres fusionnent entre elles et on assiste même à des créations de nouveaux régiments comme les régiments interarmes. Toutefois, ...

Lire la suite »

Coup d’Etat manqué: «Il faut démasquer toutes les complicités» (Dixit Ismaël Diallo du FRC)

Il est le porte-parole du Front pour le renforcement de la citoyenneté (FRC) qui regroupe un certain nombre d’organisations de la société civile. Ancien diplomate à la retraite, mais actif sur le terrain de la défense de la démocratie, Ismaël Diallo livre dans les lignes qui suivent son analyse sur le coup d’Etat qui a été perpétré le 16 septembre ...

Lire la suite »

Général Gilbert Diendéré : De la lumière à l’ombre

Le Général Gilbert Diendéré, connu pour son mutisme, aura battu le record des interviews et déclarations en 10 jours. En dix jours, il aura plus parlé qu’il ne l’a fait en 30 ans. Voici quelques-unes de ses déclarations. 16 septembre 2015 : les hommes du Régiment de sécurité présidentielle (RSP) font irruption en plein Conseil des ministres, arrêtant le président ...

Lire la suite »

Les vraies raisons du coup d’Etat

Le coup d’Etat du 17 septembre 2015 est survenu à un moment où la majorité des Burkinabè l’attendait le moins. En effet, les responsables des partis dont les candidatures ont été invalidées par le Conseil constitutionnel ont tous déclaré se soumettre à la décision du Conseil. Au cours d’un meeting au stade municipal le 29 août 2015, Eddie Komboïgo, président ...

Lire la suite »

Le film des événements : Coup d’Etat au Burkina Le RSP a pris le pouvoir

TOUT commence le mercredi 16 septembre 2015 quand les ministres sesont rencontrés pour tenir l’hebdomadaire Conseil des ministres au palais de Kosyam. En plein conseil, des éléments du RSP font irruption dans la salle du conseil vers 14h 30, désarment les gardes du corps, confisquent les téléphones portables des ministres et mettent aux arrêts le président de la Transition, Michel Kafando, le Premier ministre, Yacouba Isaac Zida, le ministre de la ...

Lire la suite »

Filep 2015 : Un thème prémonitoire ?

A peine la 6e édition du Festival international de la liberté d’expression et de la presse (Filep) a ouvert ses portes dans la capitale burkinabè le 16 septembre que la confusion s’installe au pays des Hommes intègres. Ils étaient 35 pays à rallier Ouagadougou pour célébrer cette lutte pour préserver la liberté d’expression et de la presse. Certains retardataires sont ...

Lire la suite »