La convention d’octroi des 2 bourses d’excellence a été signée entre Tidiane Barry, Directeur des Affaires Corporatives de la société minière IAMGOLD Essakane SA (en veste) et Alkassoum Maiga, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation

Mine d’or d’Essakane: 2 bourses canadiennes aux bacheliers burkinabè

• 11 millions de FCFA l’an et par boursier

• Elles couvrent une période minimum de 4 ans

• Doter le Burkina de cadres dans les mines

La société minière IAMGOLD Essakane SA a octroyé 02 bourses d’excellence aux meilleurs bacheliers burkinabè de la session 2016-2017. La signature de la convention d’octroi a eu lieu le mercredi 9 aout 2017 entre Alkassoum Maiga, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation et Tidiane Barry, Directeur des Affaires Corporatives de la société minière IAMGOLD Essakane SA.

Ces 2 bourses d’excellence de la société minière IAMGOLD Essakane SA reviennent aux bacheliers burkinabè les plus méritants de la session 2016-2017 des filières scientifiques. Ils pourront poursuivre leurs études au Canada grâce à ces bourses.

Si la première bourse revient au (à la) meilleur (e) bachelier (ère) national, la seconde serait pour le ou la meilleur (e) bachelier (ère) de la Région du Sahel, Région abritant la mine.

Chaque bourse d’un montant de montant annuel de 25.000 dollars canadiens, soit l’équivalent de 11 millions de FCFA par an couvre une période minimum de 4 ans, la durée nécessaire pour l’obtention du diplôme de premier cycle , avec possibilité d’un seul redoublement.

Pour Tidiane Barry, Directeur des Affaires Corporatives de la société minière IAMGOLD Essakane SA représentant son Directeur général, l’octroi des 2 bourses d’excellence par IAMGOLD Essakane SA entre dans le cadre de la promotion de l’éducation et de la formation professionnelle et technique par la mine. Son objectif est de promouvoir la formation dans le domaine des mines. Elles permettront aux bénéficiaires de contribuer au développement du Burkina à la fin de leurs études par l’amélioration de leur employabilité.

Poursuivant son propos, il a relevé qu’IAMGOLD Essakane SA est une entreprise socialement responsable, engagée pour la culture de l’excellence. En tant qu’entreprise citoyenne qui soutient le secteur de l’éducation au Burkina Faso, elle place la scolarisation des jeunes burkinabè en général et l’amélioration de l’offre éducative au Sahel burkinabè en particulier au cœur de ses projets de développement durable.

Comme actions déjà mises en œuvre dans le cadre de l’éducation, on peut citer la construction et l’équipement de salles de classes, la construction de cantines et de logements pour enseignants. Le don de matériels, l’alphabétisation des communautés, le renforcement des capacités, la formation aux métiers, l’octroi de bourses, l’implantation de bosquets scolaires, etc. font partie des actions de la mine.

Pour la seule année 2014, la construction à Essakane site d’un Collège d’enseignement général comprenant 4 classes équipées, un logement et des latrines a couté 127 millions FCFA.

 

Quelques investissements d’Essakane SA en faveur de l’éducation

La mine d’or Essakane a mis en place des programmes d’éducation qui encouragent l’accès et la rétention des enfants à l’école en mettant l’accent sur la formation pour la qualité de l’éducation.

Depuis 2007, la mine Essakane appuie l’alphabétisation des adultes membres des communautés hôtes. Plus de 2.000 personnes ont appris à lire écrire et compter dans leur langue locale. Des centres d’alphabétisation  éclairés avec l’énergie solaire fonctionnent dans les villages riverains pour faire reculer  les frontières de l’ignorance.

Dans le cycle de la formation aux métiers, IAMGOLD Essakane SA développe l’employabilité des jeunes. En collaboration avec l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi, (ANPE) de Dori , plus de 1.000 jeunes ont été formés en  électricité, mécanique, soudure, menuiserie, mécanique, plomberie, sécurité, conduite d’engins lourds..

L’intervention d’IAMGOLD Essakane SA dans le domaine de l’éducation va au-delà de sa zone d’impact. IAMGOLD s’est engagée en 2011 dans un partenariat public-privé avec le gouvernement canadien et l’ONG Plan International pour améliorer les possibilités d’éducation et fournir un meilleur accès à la formation d’employabilité à plus de 6000 jeunes du Burkina Faso. Dans le but de soutenir l’effort du gouvernement burkinabè, ce projet dénommé  « Développer les Capacités des jeunes (DCAJ) » a été mis en œuvre dans les régions du Sud-Ouest et du Centre-Nord qui ne sont pas du Sahel. Le but était de permettre à 6400 jeunes filles et garçons âgés entre 16 et 18 ans de bénéficier de formation afin de répondre au marché de l’emploi à long terme dans le secteur des mines notamment. En outre pour soutenir leur formation professionnelle, une centaine des jeunes de ces deux régions du Burkina ont été reçus comme stagiaires à la mine Essakane.

IAMGOLD Essakane SA a aussi souscrit en 2013 pour 500 bourses au Programme national de formation de 10.000 jeunes aux métiers (PFM) et parmi le lot des bourses, 150 ont été réservées aux jeunes du Sahel. Pour assurer une éducation environnementale aux enfants de cette zone désertique, des bosquets  ont été implantés dans des enceintes scolaires.

Elie Kaboré


 

Commentaires

Numéro d'édition: 217