Le programme «Focus gouvernance» vise à contribuer au renforcement de la bonne gouvernance au niveau des dirigeants à travers la promotion de la culture de redevabilité vis-à-vis des populations, mettre en place un cadre d’échanges, de suivi de contrôle citoyen des actions des gouvernants et des partenaires du développement au Burkina Faso. (DR)

Redevabilité: la JAT lance «Sagore»

• Renforcer la bonne gouvernance au Burkina Faso
• Emploi et de formation citoyenne des jeunes au menu

• Un budget prévisionnel de 50 millions de FCFA

 

L’Association jeunesse au travail (JAT) a organisé le vendredi 28 juillet dernier à Ouagadougou un déjeuner de presse, pour présenter son programme «Focus gouvernance» et particulièrement donner des détails sur le salon de la gouvernance et de la recevabilité dénommé «Sagore».
La 1re édition de cet évènement qui se déroulera du 29 novembre au 2 décembre 2017 à Ouagadougou (SIAO) se veut un cadre d’échanges et d’exposition entre les gouvernants et les gouvernés, selon le coordonnateur du programme, Edouard Ouédraogo. Pour la JAT, le projet «focus gouvernance» est la traduction en acte de la démocratie qui oblige de rendre compte au peuple souverain, en dehors du cadre institutionnel, et de créer en conséquence la confiance pour stimuler la participation des citoyens au développement.
«Sagore» est le premier volet du programme «Focus gouvernance 3». Il s’agit d’organiser un cadre de rencontres, d’échanges et d’exposition entre les gouvernants et les gouvernés.
4 jours durant donc, des exposants des différents ministères, des services de l’Etat, des entreprises publiques et parapubliques, des collectivités locales, des entreprises privées, des partenaires au développement se réuniront en un seul lieu pour échanger.
Il est également prévu des ateliers gratuits de formation sur des thématiques spécifiques, ainsi qu’une soirée de la redevabilité, au cours de laquelle une personne ou des entités qui auront fait preuve de redevabilité seront recompensées. Les activités de cette première édition sont l’exposition, la formation et des conférences publiques.
La JAT est une association qui a vu le jour en 2011 et qui a pour objectif de faire disparaitre les problèmes de l’emploi et de formation citoyenne des jeunes.
Le deuxième volet de ce programme consiste à créer une plateforme redevabilite (www .redevabilite.bf) qui permettra un suivi quasi-instantané des actions des différents services publics et des partenaires au développement du Burkina Faso. Selon la JAT, cette initiative est partie du simple constat que l’administration publique a souvent du mal à rendre compréhensible son action auprès des principaux bénéficiaires que sont la population. L’objectif est donc d’amener peu à peu les gouvernants à être redevables à travers de nouvelles formes de communication. «Nous voulons mettre face aux citoyens les gouvernants», dixit Edouard Ouédraogo.
Le programme «Focus gouvernance» vise à contribuer au renforcement de la bonne gouvernance au niveau des dirigeants à travers la promotion de la culture de redevabilité vis-à-vis des populations, à mettre en place un cadre d’échanges, de suivi de contrôle citoyen des actions des gouvernants et des partenaires du développement au Burkina Faso. Edouard Ouédraogo confie que le coût prévisionnel de ce programme autonome est de 50 milions de FCFA.

E M KABORE

Commentaires

Numéro d'édition: 217