Affaire Norbert Zongo: un mandat d’arrêt contre François Compaoré

• Affaire Norbert Zongo: un mandat d’arrêt contre François Compaoré
Le juge d’instruction, dans le cadre du dossier Norbert Zongo, a lancé depuis le mois de mai 2017, un mandat d’arrêt contre François Compaoré, le frère de Blaise Compaoré. On se rappelle que c’est le 8 avril 2015 que le dossier Norbert Zongo a été rouvert dans le cabinet N°4 du Tribunal de grande instance de Ouagadougou. Norbert Zongo a trouvé la mort alors qu’il publiait des articles sur l’assassinat du chauffeur de François Compaoré. Aussi, lors de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014, de nombreux documents avaient été saisis au domicile de François Compaoré qui a quitté le Burkina depuis cette insurrection.

• SAMAO 2017: du 28 au 30 septembre à Ouagadougou
La deuxième édition de la Semaine des activités minières d’Afrique de l’Ouest (SAMAO) se tiendra du 28 au 30 septembre 2017 à Ouagadougou sous le thème «Quelles stratégies pour une meilleure intégration du secteur minier aux économies des pays africains?»
Longtemps considéré comme un pays agricole, les activités de recherche minière ont permis au Burkina Faso de devenir un pays minier depuis 2009. Le gouvernement a encadré le développement du secteur en adoptant un cadre légale et réglementaire. La SAMAO est une initiative du gouvernement burkinabè qui entre dans le cadre de la promotion du secteur des mines et des carrières.
Elle est une plateforme d’échanges, de partage d’expériences et d’opportunités d’affaires entre les acteurs du secteur. Aussi, elle vise à attirer des investisseurs pour soutenir la croissance des secteurs des mines et des carrières et soutenir le développement durable.

• Un an de prison requis contre le directeur de publication du journal Le Soir
Le procès en diffamation qui oppose le Directeur de publication du journal Le Soir aux membres de la commission chargée d’enquêter sur les pratiques répréhensibles au sein de la justice a eu lieu le 27 juillet dernier. A l’issue de 8 heures de débat, le procureur a requis un an de prison avec sursis et une amende de 300.000 FCFA contre le directeur de publication. L’objet du procès est le contenu d’un écrit publié sur la page Facebook du journal.

• Campagne de reforestation 2017: 11.658.800 plants à produire
La campagne de reforestation 2017 a été officiellement lancée le 25 juillet 2017 à Loumbila, sur le site du Service national de développement (SND). Le thème retenu cette année est «Promouvoir les espèces locales pour le développement d’une économie verte au Burkina Faso». Il s’agit selon le ministère de l’Environnement, Nestor Bassière, d’inverser la tendance à la dégradation des sols.
Pour cette campagne, il est prévu la production de 11.658.800 plants, dont 6.000.000 de plants d’espèces locales.

• Emprunt obligataire : carton plein pour le Burkina 
A la recherche de 75 milliards de FCFA pour financer une partie du Pan national de développement économique et social (PNDES), le Burkina a reçu un taux de souscription de 160 %, soit un montant mobilisé de 120 milliards de F CFA.
Coris Bourse, qui a managé cette opération entre le 7 et le 21 juillet 2017, a réussi un tour de force en termes d’efficacité de son réseau de placement. L’emprunt dénommé «TPBF 6,50% 2017-2027» sera coté prochainement à la BRVM.

• Médias et sécurité: le CSC forme les journalistes du centre
Le Conseil supérieur de la communication a initié le 28 juillet 2017 une formation au profit des journalistes du Centre. La formation entre en droite ligne avec le programme de formation en média et sécurité.
Durant la journée, les journalistes ont eu droit à 4 communications portant sur le traitement de l’information liée au terrorisme, les informations à caractère stratégique, la collaboration entre médias et forces de sécurité et médias et religion.

Commentaires

Numéro d'édition: 217