Investissement dans le capital humain: au milieu d’une récession économique, UBA promeut 3 000 employés


* 25% du personnel de l’institution financière leader en Afrique récompensés

* Le DG du Groupe, Kennedy Uzoka: “Si l’on prend bien soin des membres du personnel, ces derniers prendront bien soin des clients ”.

 

United Bank for Africa (UBA), la banque de choix de l’Afrique à l’échelle mondiale, Africa’s Global Bank, opérant dans 19 pays africains, a annoncé la promotion de 3 000 membres du personnel, renforçant son engagement en matière d’investissement dans le capital humain et de progression de carrières dans le difficile environnement opérationnel actuel. Des promotions ont été faites au sein du réseau de UBA à travers le monde.

Dans un mémo adressé le lundi 3 avril 2017 à tout personnel du Groupe, le DG du Groupe, Kennedy Uzoka, a déclaré: “Depuis ma récente prise de fonction en tant que DG du Groupe, l’une de mes priorités a été de répondre aux besoins du personnel, car je crois fermement que si l’on prend bien soin des membres du personnel, ces derniers prendront bien soin des clients – nos ultimes employeurs”.

“L’investissement dans le capital humain est essentiel à notre réussite. C’est le produit de notre capacité à investir à long terme et à créer une institution durable. C’est le fondement de notre détermination à être le leader du secteur bancaire africain axé sur les clients”.

En plus des promotions à travers le Groupe, M. Uzoka a dévoilé un nouveau modèle d’avancement du personnel et l’extension de l’actuel prêt véhicule du Groupe à 1000 employés précédemment inéligibles. Ces politiques répondent directement aux commentaires recueillis du personnel dans le cadre du sondage sur l’engagement des employés qui, selon le DG du Groupe, ont contribué à définir les investissements actuels et futurs dans le capital humain. Le nouveau modèle d’avancement du personnel démocratise l’accès aux rôles et aux opportunités de carrières et de leadership au sein de la banque. Chacun des membres du personnel peut maintenant – quelle que soit sa piste – aspirer à des postes de leadership, une fois que toutes les conditions objectives sont remplies. La réforme des disparités entre la Piste de leadership (Leadership Track) et la Piste de Service (Service Track), qui a été une source de frustration pour certains membres du personnel qui doivent jusqu’ici se voir convertir de pistes pour progresser professionnellement, illustre une fois de plus l’engagement de UBA à créer un environnement où la compétence et le mérite sont récompensés.

Le PCA du Groupe, Tony Elumelu, a félicité la direction générale de UBA, en se référant au difficile environnement commercial actuel. Il a encouragé le secteur à suivre l’exemple de UBA, en plaçant ses employés à la tête de ses priorités. “Promouvoir à cette échelle et créer des opportunités de carrières pour le personnel à un moment comme celui-ci est une preuve de leadership du secteur et cela est digne d’émulation. Ce n’est pas un hasard si cela se produit après l’annonce de nos solides résultats de 2016 et la distribution plus tard cette semaine de dividendes à nos actionnaires. Nous voulons faire partager notre succès à toutes nos parties prenantes clés”. Le PCA du Groupe a poursuivi en se félicitant de la politique équitable de la banque: “Je félicite la banque pour la création des opportunités de carrières solides et méritocratiques pour tout le personnel à un moment où certains dans notre secteur sont en train de réduire les effectifs ou de précariser leurs emplois. C’est vraiment remarquable”.

UBA a récemment annoncé des revenus de NGN 384 milliards pour 2016, soit une croissance impressionnante de 22% par rapport à 2015 et a également enregistré une croissance de 32%  de son bénéfice avant impôts qui s’établit à NGN 91 milliards. La forte performance reflète également la culture intégrée du service clientèle, motivée par l’engagement et la satisfaction des employés.

L’engagement de UBA à l’égard de son réseau panafricain dans son ensemble s’est traduit par une série de récompenses, dont cinq prix de ‘Banque de l’année’ pour les filiales du Gabon, du Congo-Brazzaville, du Sénégal, du Cameroun et du Tchad, lors du Prix annuel du magazine ‘The Bankers’ à Londres et l’édition de 2016 du Prix EMEA du secteur financier et bancaire par le leader des publications financières – le Magazine EMEA Finance.

  1. Uzoka a conclu le mémo sur une note encourageante, en exhortant les employés de UBA – Lions et Lionnes – à “continuer d’incarner chaque jour nos valeurs fondamentales – dans la quête continue de notre énoncé de mission: Excellent Service…Garanti!” Ce conseil est opportun car le personnel est dans les étapes finales des préparatifs du Forum du PCA du Groupe qui débute le mercredi 5 avril et comprend une série d’événements, dont l’AGA du Groupe et l’annuel UBA CEO Awards tant attendu. Au cours du Forum, les cadres supérieurs de la Banque auront l’occasion de partager et tirer parti des meilleures pratiques dans les 18 filiales africaines de UBA et ses opérations à New York, Paris et Londres, réfléchir sur la performance du Groupe au cours de l’année écoulée et identifier les moyens pour renforcer la croissance à court, moyen et long termes.

 

Commentaires

Numéro d'édition: 199