Quatre ans!

Ce numéro 197 de L’Economiste du Faso que vous tenez dans vos mains marque presque jour pour jour le quatrième anniversaire de votre hebdomadaire économique de référence. En effet, le 13 mars 2013 paraissait le numéro 00, avant-goût d’un projet éditorial que nous avons voulu innovant par son contenu et la diversité des sujets abordés, et plaisant par l’originalité de sa maquette. Quatre années de dur labeur qu’une équipe de 16 personnes abat contre vents et marées pour tenir cette promesse et être au rendez-vous du lundi matin.
C’est un pari qui n’était pas gagné d’avance sur un terrain presque vierge d’expérience concluante.
Mais à force de travail, les équipes administrative, rédactionnelle et commerciale ont réussi à positionner le journal comme un outil d’information de qualité et unique sur son segment.
Tout n’est certes pas rose. Comment aurait-il pu l’être alors que le journal n’a eu qu’une seule année de répit (2013/2014) avant que le pays tout entier ne plonge dans l’insurrection et ses contrecoups économiques et financiers qui perdurent jusqu’à nos jours?
Bien sûr qu’il y a eu de la matière et il y en aura toujours pour nos fidèles lecteurs pour la satisfaction qui nous sommes entièrement dévoués. Les financiers n’en diront pas le contraire en cette période où l’attentisme impacte les délais de paiement. Ceci, pour dire que les médias n’ont jamais autant reflété la réalité économique du pays.
Mais comme on dit chez nous, «l’espoir fait vivre», et chaque semaine qui passe doit être une semaine de résistance pour ne pas reculer ou une semaine de progrès pour offrir un contenu encore meilleur et innovant. C’est à cela que nous nous engageons, en quête de l’an 5.
Merci encore à tous à ces milliers de lecteurs et abonnés dont le nombre ne cesse de grossir, et aux fidèles annonceurs pour leur confiance chaque fois renouvelée en L’Economiste du Faso.

Abdoulaye TAO

Commentaires

Numéro d'édition: 197