Macaire Kaboré, président de la fédération burkinabè de pétanque. (DR)

Fédérations sportives  : Renouvellements tous azimuts

• Pourvu que le sport triomphe !

• Le Cnosb fermera la marche

 

La fédération burkinabè de football a ouvert le bal des renouvellements des structures sportives, le 10 novembre dernier à Koudougou. Là-bas, c’est le Colonel Sita Sangaré qui a été préféré à Bertrand Kaboré, toute chose qui lui permet de rempiler pour quatre nouvelles années.
Dans cette discipline, il n’y a pas eu de temps de repos, car deux jours après l’élection, l’équipe fanion des Etalons se frottait aux Requins Bleus du Cap-Vert. Une victoire de 2-0 est venue briser le signe indien qui hantait les Etalons face aux Requins Bleus et ce depuis des années. Ce qui a fait dire à certains que le mandat de Sita Sangaré commence bien, surtout qu’avec cette victoire sur le Cap-Vert, les Etalons sont leaders dans leur poule pour la Coupe du monde devant l’Afrique du Sud, le Sénégal et le Cap-Vert. Outre cela, la bataille pour la succession du Rail Club du Kadiogo (RCK) dans le fauteuil de champion national a commencé depuis le 25 novembre dernier. Le champion national est ainsi reparti avec une amélioration dans la subvention des clubs (de 10 millions à 12 millions de FCFA). Cette hausse est aussi une réalité au niveau des clubs de D2 (de 2 à 3 millions).
Après le football, c’était la cascade de renouvellements des bureaux fédéraux. Si, dans certaines fédérations, les élections se sont déroulées dans une ambiance fraternelle, cela n’a pas été le cas partout. C’est le cas au niveau de la fédération de boxe où le candidat unique, Valentin Ouédraogo, a récolté plus de voix contre que de voix pour, donc n’obtenant pas le quorum. Il a fallu susciter une candidature sur place (celle d’Abdrahamane Koné) et c’est celle-là qui est passée. Au Rugby, la mêlée houleuse a été évitée après une longue journée, avant que Rolande Boro ne s’installe dans le fauteuil du Rugby burkinabè.
C’est la seule femme présidente de fédération, en attendant la fin de toutes les AG. La tension est également montée du côté de la pétanque où l’unique candidat, Macaire Kaboré, a eu 33 voix pour et 32 contre.
Des surprises, il n’y en a pas eu véritablement, et on attend du côté du basket-ball (c’est pour le 4 décembre) pour voir s’il y aura une exception. C’est après le renouvellement de toutes ces instances que le Comité national olympique et des sports burkinabè (CNOSB) que préside actuellement Jean S .Yaméogo procédera, à son tour, au renouvellement de ses instances.
Un nouveau bail de 4 ans s’enclenche donc pour toutes ces fédérations qui devront n’avoir en tête que le développement des disciplines respectives.

Alexandre Le Grand ROUAMBA


Les présidents de fédérations déjà élus

Football: Colonel Sita Sangaré
Volleyball : Casimir Sawadogo
Cyclisme: Capitaine Yasnémalnégré Bruno Sawadogo
Judo : Pimbi Silamane Nikiéma
Cyclisme : Francis Frédéric Sidibé
Pétanque : Macaire Kaboré
Hockey sur gazon : Idrissa Kaboré
Rugby : Rolande Boro
Boxe : Abdrahamane Tiéné Koné
Baseball : Serges Tiao
Lutte : Pierre Badiel.

Commentaires

Numéro d'édition: 182