De Bonnes Sources

• DGI : un taux de recouvrement de 85,40% au mois d’octobre 2016

La revue des performances des unités de recouvrement de la Direction générale des impôts (DGI) au titre du mois d’octobre 2016 a eu lieu le 11 novembre 2016. A l’issue de cette rencontre présidée par Adama Badolo, Directeur général des impôts, il ressort qu’au mois d’octobre 2016, la DGI a réalisé 85,40% de recouvrement par rapport aux prévisions. Cette situation a eu un impact sur le taux global de réalisation de la structure.
En effet, au 31 octobre 2016, elle affiche un taux de réalisation de 94,65%, de janvier à octobre. En rappel, la DGI doit mobiliser pour cette année 2016 un montant de 622,9 milliards de FCFA. Il lui reste donc 2 mois pour atteindre ce montant. Mais l’atteinte de cet objectif semble compromise.
Le syndicat des agents des impôts et du domaine projette d’organiser une grève du 21 au 23 octobre 2016. En rappel, ce syndicat avait déjà organisé un sit-in courant octobre. Au cours de ces mouvements, aucun impôt et taxe ne peut être perçu. Toutes ces actions sont de nature à réduire les recettes propres de l’Etat.

• Les industriels de la filière oléagineuse de l’UEMOA en AG à Ouaga
La capitale burkinabè a abrité en fin de semaine dernière la 16e Assemblée générale (AG) de l’Association des industriels de la filière oléagineuse de l’UEMOA (AIFO-UEMOA). C’est la SN CITEC, société nationale des huileries et savonnerie du Burkina, le membre local, qui était l’hôte de cette rencontre. Au cours de cette 16e AG, l’AIFO-UEMOA a fait le bilan de son fonctionnement et apprécié des questions d’actualité en lien avec ses centres d’intérêt.
L’AIFO-UEMOA a été créée en juillet 2000 avec deux objectifs principaux. Il s’agit, d’une part, de développer et d’entretenir la coopération entre les industriels dans la filière oléagineuse au sein de l’UEMOA et d’autre part d’étudier et résoudre les problèmes relatifs à leurs activités.
L’association compte une quinzaine de membres et est aujourd’hui présidée par Alexandre Zanna, Dg de la SN CITEC. C’est le 7e président depuis la création de la structure.

• La France s’engage au sud: 2 burkinabè parmi les lauréats
Claude Arsène Sawadogo de BioProtect-B et Kahitouo Hien de FasoPro sont les deux lauréats burkinabè sur la liste de 10 porteurs de projets innovants, pérennes, ayant une utilité sociale, portés par des entrepreneurs, associations ou fondations du Sud, dans les domaines suivants: développement durable, éducation, culture, agriculture, climat, accès à l’emploi, santé et citoyenneté.
Ces innovateurs ont reçu leurs prix le 7 novembre dernier des mains du président français qui a lancé ce programme dénommé «la France s’engage au sud». Un soutien financier est prévu et fera l’objet d’une signature de convention cette semaine à l’ambassade de France.

• Uemoa-Titres: escale à Ouaga
Dans le cadre de sa tournée d’information et de promotion des titres publics, le staff de l’agence a séjourné à Ouagadougou, où il a rencontré les hommes de médias, les sociétés d’assurances, la CNSS et les Spécialistes des valeurs du trésor (SVT).
Il s’est agi d’expliquer le fonctionnement de l’Uemoa-Titres et de présenter les opportunités qu’il offre aux investisseurs. Aux hommes de médias, l’agence a expliqué ses attentes en termes de vulgarisation de l’information sur le marché financier.

Numéro d'édition: 181