Les représentants de la BAD et de la Banque mondiale, aux cotés des premiers responsables du ministère du Commerce et de Bagrépôle, lors de la cérémonie de lancement.

Riz de Bagré : le MEBF lance une grande campagne de commercialisation

• Un soutien aux activités des producteurs

• Assurer un meilleur écoulement du produit

 

Une campagne de promotion pour une meilleure commercialisation du riz de Bagré. C’est l’initiative que vient de lancer la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF). Cette action entre en droite ligne de la mise en œuvre du Projet pôle de croissance de Bagré (PPCB), où la Maison de l’entreprise du Burkina Faso (MEBF) intervient dans l’accompagnement des entreprises par le renforcement de leurs capacités, la promotion de leurs produits, par la facilitation de l’accès au marché. De ce fait, les unités de transformation du riz ont bénéficié d’un paquet d’assistances techniques. Cependant, force est de constater que le riz local a de la peine à s’imposer sur le marché national, en dépit de ses qualités nutritionnelles avérées. Dans l’optique de remédier à cette situation, la MEBF et Bagrépôle ont activement travaillé à la mise en place de cette stratégie, afin de renforcer la compétitivité des entreprises productrices de la zone. La démarche reçoit le soutien de nombreux partenaires techniques et financiers de premier plan comme la Banque mondiale et la Banque africaine de développement qui viennent de clôturer une mission d’appui au PPCB à la suite de laquelle ils ont recommandé au gouvernement de prendre des mesures appropriées pour assurer l’écoulement de la production agricole dans la zone du projet. Ce qui devrait participer à la promotion et à l’attraction de l’investissement privé à Bagré, en particulier dans le domaine de l’agribusiness. Présents à la cérémonie de lancement de ladite campagne tenue le 21 octobre dernier à Ouagadougou, les représentants des deux institutions ont fortement manifesté leur engagement à soutenir la promotion de la consommation des produits locaux.
Le secrétaire général du ministre de l’Economie et des Finances, parrain de la cérémonie, a rassuré que le gouvernement jouera son rôle premier d’accompagnement à la réussite des démarches visant à rendre les entreprises burkinabè du secteur de l’agriculture très compétitives, surtout en ce qui concerne les producteurs du riz de Bagré. La question est inscrite en priorité dans le programme gouvernemental en cours. Les actions de communication et de marketing déployées dans le cadre de la présente campagne aideront à régler un problème de méconnaissance et d’information qui plombe les efforts de plus de 3.000 producteurs de riz opérant à Bagré et de la plus grande rizerie, celle de l’Union diocésaine de riz de Bagré (Udirba).

Image de l’application de géolocalisation téléchargeable sur Android Play Store.

Image de l’application de géolocalisation téléchargeable sur Android Play Store.

La force de vente composée de jeunes diplômés sillonnera jusqu’en janvier 2017 les quartiers de la capitale pour apporter l’information juste et encourager les commerçants à privilégier la vente du riz produit sur les terres de Bagré. lls procèderont à l’identification des revendeurs, qu’ils soient grossistes, demi-grossistes ou des détaillants, auprès desquels une approche marketing est mise en œuvre en vue de les inciter davantage à la consommation du riz de Bagré.
A ce travail de terrain s’ajoute une communication de masse via la diffusion de spots télé et radio et la vulgarisation d’un clip promotionnel porté par des artistes majeurs de la scène musicale burkinabè à savoir Sana Bob et Bonsa, aux côtés de la jeune Anna, la slameuse. De plus, une application de géolocalisation dénommée « Riz de Bagré » a été développée par une compétence burkinabè et mise à la disposition des consommateurs qui voudraient la téléchargez sur Play store. Il localise les points de vente du riz de Bagré à Ouagadougou et trace le chemin pour y accéder à la boutique la plus proche.
Les soutiens de la MEBF et de Bagrepôle aux côtés des producteurs de riz de Bagré visent à sensibiliser les consommateurs sur les avantages de cette denrée nationale. Le premier constitue la valeur nutritive, surtout pour ce qui est de la variété TS2, la plus produite à Bagré et qui est la plus riche au Burkina en termes de protéines, de fer, de zinc, de calcium. Elle fait la course en tête de classement comparée aux « riz de luxe » importés.

Joel Bouda


Riz local et idée reçue

Et pour répondre aux avis courants consistant à dire que le riz de Bagré est plus cher, le directeur général de la MEBF, Issaka Kargougou, affirme que le riz made in Bagré coûte quasiment le même prix, sinon moins cher que les produits similaires importés. Pour lui, il est temps et primordial que tous les Burkinabè participent à sa promotion en le préférant aux autres riz dans leurs assiettes, au sein des familles, lors des mariages, dans les restaurants, les cantines scolaires et dans les rations militaires.

Commentaires

Numéro d'édition: 179