Brèves : Orezone cède son projet de Boni à Sarama Ressources

Dans un communiqué daté du 24 mai dernier, la compagnie minière Sarama Ressources affirme avoir conclu un protocole d’accord avec Orezone Gold pour l’acquisition du projet aurifère de Bondi (exploration de permis de Djarkadougou).
Cette transaction, comme l’a affirmé Sarama, permettra de consolider et d’explorer davantage la ceinture de Houndé au Burkina.
Le communique ajoute que Orezone et Sarama considèrent que le permis du projet de Bondi est stratégique au sein de l’ensemble des terres actuellement en cours d’exploration par Sarama. Cela comprend une joint-venture avec Acacia Mining et Savory Gold. Notons que la région de l’Ouest, notamment celle concernant la ceinture de Houndé, est devenue l’un des deux districts aurifères les plus actifs au Burkina. La finalisation de la documentation interviendra dans les semaines à venir, suivra ensuite le transfert du permis.
Orezone, société canadienne, détient une participation de 100% dans Bomboré, le plus grand gisement d’oxyde d’or non exploité en Afrique de l’Ouest. La société a terminé une étude de faisabilité et a reçu toutes les approbations environnementales pour un permis d’exploitation minière à Bomboré qui est attendu au cours du troisième trimestre de 2016. En 2009, Orezone a estimé les ressources minérales mesurées et indiquées de Bondi à 4,1 millions de tonnes à une teneur de 2,1 g/t titrant 282.000 oz d’or. Les ressources inférées ont été estimées à 2,5 millions de tonnes à 1,8 g/t, titrant 150.000 oz d’or. Depuis 2015, Sarama Resources Ltd a annoncé les résultats à mi- budget de son programme d’exploration d’un budget de 1,750 milliards de F CFA (3,5 millions de dollars) à dépenser sur le projet Houndé Sud en 2015, en joint-venture avec Acacia Mining.plc.

Commentaires

Numéro d'édition: 160