Can 2017 : Les Etalons condamnés à se qualifier

• Asseoir la rigueur dans la préparation

• Respecter l’adversaire

Depuis le 8 avril dernier, chacune des 52 équipes africaines en course pour Gabon 2017 connait son adversaire. La règle est connue : le premier de chaque groupe sera qualifié pour la phase finale ainsi que les deux meilleurs deuxièmes, à l’exception de la poule dans laquelle va figurer le pays hôte qui ne qualifiera qu’une seule équipe.

A l’issue du tirage au sort, on retiendra que le champion en titre, la Côte d’Ivoire, se retrouve avec le Soudan, la Sierra Leone (encore !) et le pays organisateur, le Gabon, dont les résultats ne compteront pas dans le groupe.
A l’opposé, le dernier de la dernière Can, le Burkina, est logé dans le groupe de l’Ouganda, du Botswana et des Comores. En premières analyses, on se croirait face à un groupe facile. Si de toutes ces 4 équipes seul le Burkina a disputé 10 phases finales de Can, il y a que les protégés de Gernot Rohr devront faire attention.
On se rappelle que le Botswana a été la première équipe à se qualifier pour la Can 2012 devant la Tunisie, le Togo, le Tchad et le Malawi. C’est seulement sur les terres équato-guinéennes lors de la phase finale de la Can 2012 que les Zèbres vont mordre la poussière contre le Ghana (0-1), le Mali (1-2) et la Guinée (1-6). Derniers du groupe à l’occasion de leur unique participation à une phase finale de Can, ils sont rentrés prématurément à la maison comme les Etalons.
Seulement, lors des préparatifs de la Can 2015, les Etalons s’étaient mis en confiance en disposant des Zèbres en match amical à Nelspruit (2-0).
Le second adversaire à ne pas négliger est l’Ouganda. Cette équipe a été aussi finaliste malheureuse de la Can 78 (comme le Burkina en 2013) face au Ghana qui l’a remportée par 2-0. C’est son meilleur palmarès en 5 participations à une phase finale de Can. On n’oubliera pas sa 4e place arrachée lors de l’édition de 1962. Cela remonte à bien loin certes, mais ses performances de 2015 ne sont pas à oublier. En effet, lors des éliminatoires de la 30e édition de la Can, l’Ouganda a raté sa qualification de justesse après avoir tenu en échec le Ghana en aller-retour et la Guinée en match aller. Seul le Togo avait pu le titiller à l’aller comme au retour.
L’histoire de confrontation entre Burkinabè et Ougandais remonte en 2005. Cette année-là, les Etalons étaient logés dans la même poule que les Ougandais à l’occasion des éliminatoires combinées Can-mondial 2006. Les Etalons sont sortis vainqueurs au match aller à Ouagadougou (2-0) avant d’aller négocier le nul à Kampala (2-2) au match retour.
Quid des Comores ? Sur le papier, ils se révèlent être les petits poucets. Jamais présents à une Can, les Comores ont disputé le premier match amical de leur histoire (après 2 ans sans jouer le moindre match) en mars 2014 face aux Etalons. Ce jour-là, les Cœlacanthes ont tenu en échec les Etalons (1-1).
Dans ce groupe, les Etalons ont des chances réelles de se qualifier. Pour y arriver, il n’y a pas plusieurs voies à emprunter. Seuls le travail et la discipline pourront faire la différence et offrir une 11e participation aux poulains de Gernot Rohr. Ce dernier y joue également le renouvellement de son contrat.
Rendez-vous pour les hostilités en mi-juin avec le premier match des Etalons au stade du 4-Août de Ouagadougou face aux Comores ! Le dernier match sera également disputé à domicile en septembre 2016 face au Botswana.


Alexandre Le Grand ROUAMBA
La composition des groupes

Groupe A: Tunisie, Togo, Liberia, Djibouti
Groupe B: République démocratique du Congo, Angola, République centrafricaine, Madagascar
Groupe C: Mali, Guinée Équatoriale, Bénin, Soudan du Sud
Groupe D: Burkina Faso, Ouganda, Botswana, Comores
Groupe E: Zambie, Congo, Kenya, Guinée Bissau
Groupe F: Cap-Vert, Maroc, Libye, São Tomé
Groupe G: Nigeria, Égypte, Tanzanie, Tchad
Groupe H: Ghana, Mozambique, Rwanda, Île Maurice
Groupe I: Côte d’Ivoire, Soudan, Sierra Leone, Gabon
Groupe K: Sénégal, Niger, Namibie, Burundi
Groupe L: Guinée, Malawi, Zimbabwe, Swaziland
Groupe M: Cameroun, Afrique du Sud, Gambie, Mauritanie.

Commentaires

Numéro d'édition: 105